Oui, y'a toujours un naze pour te dire : pfffffff ça me gonfle qu'on me souhaite tout le temps une bonne année (en général, celui là il a un ami et demi, et encore faut le chercher dans facebook).

Donc à tous les aigris de ce type, moi je vais faire un copié collé de feignasse d'une réponse que j'ai déjà faite ailleurs :

"Souhaiter une bonne année c'est juste culturel, et ca fait parti de nos traditions. Vous seriez dans une tribu quelconque perdue au milieu du desert, on vous dirait : en ce jour du solstice d'été, à l'heure où l'étoile frole le grand arbre là bas, il faut faire 3 tour sur soi et se taper 5 fois le nez, sinon vous êtes considéré comme un mal poli et un rustre, et bien vous trouveriez ça charmant et pittoresque et vous le feriez. Ici notre coutume à nous c'est de se souhaiter une bonne année le 1er janvier. Mais comme elle est issue de votre culture et que justement votre culture vous amène à la renier, vous pestez. Et d'ailleurs vous pestez sur un commentaire de blog, donc je ne suis pas certaine que la portée de votre protestation aille tres tres loin. Tout ceci pour un "bonne année"... C'est fort de café tout de même. Bonne, tres bonne année à vous tout de même. Car oui, il est tout à fait envisageable de souhaiter le meilleur pour son prochain, meme si on ne le connait pas. Si, si, je vous le jure."

Donc, oué, Bonne année 2009 !!!